Première réussie pour l’événement « Dans les sports, tout le monde se Vaulx ! »

« C’est la première fois que je rencontre une telle initiative en France. De par mes fonctions, je ne manquerai pas de remonter cela au niveau national pour démontrer l’intérêt d’une journée comme celle-là. C’est extrêmement innovant ». C’est par ces mots que Marie-Françoise Potereau, présidente de l’association Fémix’Sports, a salué l’événement « Parole de femmes : Dans les sports, tout le monde se Vaulx ! ». Organisé au Palais des Sports de la ville samedi 23 mars de 9 heures à 19 heures, il a permis de mettre en avant le sport féminin à travers des démonstrations, des témoignages ainsi que des tables rondes abordant notamment les difficultés que subissent les femmes dans le domaine du sport. A l’image des inégalités de salaire entre hommes et femmes, dans le sport également on constate que l’égalité entre les sexes n’est pas encore acquise. A titre d’exemples, il subsiste encore une différence de dotation entre hommes et femmes pour le vainqueur d’une même épreuve. Le nombre d’hommes vivant de leurs revenus est aussi plus grand que celui des femmes qui doivent bien souvent cumuler activité professionnelle, vie familiale et pratique sportive. Les choses tendent tout de même à changer comme s’en félicite Marie-France Rousset, chargée de mission Femmes dans le sport au sein de l’Office municipal des sports de Vaulx-en-Velin : « les barrières tombent de plus en plus ». En effet, depuis la création des Jeux Olympiques modernes en 1896 par Pierre de Coubertin, la part de femmes n’a cessé de grandir au sein des grands événements sportifs. Vaulx-en-Velin n’est pas en reste puisque la ville compte de plus en plus de licenciées et par ricochet de plus en plus de championnes. C’est également comme le rappelle Myriam Mostefaoui, conseillère municipale déléguée aux droits des femmes, « la ville de la Métropole de Lyon qui consacre le budget le plus important aux sports avec comme sujet de préoccupation le développement des sections féminines ».

Yazid Amiar – Correspondant presse OMS Vaulx-en-Velin

Elhem Mekhaled décroche le titre de championne du monde par intérim

Elle l’a fait ! La pression était pourtant un peu plus grande qElhem Mekhaledu’à l’accoutumée. Avant son combat à Barcelone le 16 mars dernier, Elhem Mekhaled était à l’entraînement dans la salle du Boxing club de Vaulx-en-Velin. Sereine et déterminée, elle abordait sa rencontre dans la capitale catalane comme toutes les autres. A une différence près peut-être, celle de jauger son niveau à l’échelle internationale. Les incertitudes se sont un peu plus dissipées à l’heure de la décision unanime de lui accorder la victoire face à la Brésilienne Danila Ramos. Elle devient alors championne du monde par intérim en attendant son combat contre la championne du monde régulier pour être au sommet de son sport dans la catégorie des super plumes. La Vaudaise sera présente samedi 23 mars au Palais des Sports de Vaulx-en-Velin à l’occasion de la journée consacrée aux inégalités femmes-hommes dans le sport, dans l’univers professionnel et, au-delà, au sein de la société civile. Elle est la marraine de l’événement.

Yazid Amiar – Correspondant presse OMS Vaulx-en-Velin

Vaulx-en-Velin, pépinière de champions

 

Le monde sportif vaudais s’est donné rendez-vous vendredi 15 mars au centre culturel Charlie-Chaplin à l’occasion du traditionnel gala des sportifs.

Dans une salle pleine, des sportifs qui ont porté haut les couleurs de la ville dans leur discipline respective, se sont succédés sur scène. Au total, une centaine de récompenses a été distribuée, preuve de la vivacité et de la réussite des clubs de la commune. Dans son discours, Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin, a tenu à rappeler le travail fondamental et indispensable qu’accomplisse les bénévoles au sein de leurs structures. Elle a également souligné les efforts faits pour le développement du sport féminin. Jean-Yves Coutant, président de l’Office municipal des sports, a de son côté, évoqué une réunion des présidents de clubs qui s’est tenue le 5 mars dernier. Réunion durant laquelle, chacun a pu exprimer ses souhaits et ses questionnements quant à l’avenir du sport en général et dans la ville plus particulièrement. Un constat partagé par tous : celui d’avancer ensemble dans un monde en perpétuelle mutation. Place ensuite au show, avec pour commencer, Ben Jack’Son, sosie de Michael Jackson, qui a refait vivre les plus grands hits du roi de la pop. Le magicien hypnotiseur, Stanislas Longuet et Melody Donchet, championne du monde de foot freestyle, ont également impressionné l’audience avec des performances de haute qualité. Après que les succès départementaux, régionaux et nationaux des compétiteurs vaudais ont été honorés, les sportifs qui se sont distingués sur le plan international ont clôturé la soirée. Parmi eux notamment, Nizar Trimech, vice-champion du monde de boxe ou encore Mélissa Bouamrane, 3ème aux championnats d’Europe de Sanda en Kung Fu.

Yazid Amiar – Correspondant presse OMS Vaulx-en-Velin

Le cercle d’escrime vaudais réussit à toucher tous les publics !

Pour la 5ème année consécutive, le cercle d’escrime vaudais a organisé jeudi 7 mars au Palais des Sports Jean-Capiévic une journée du sport adapté.

En partenariat avec le comité départemental du Rhône, elle a permis à de nombreux jeunes en situation d’handicap, de pratiquer ce sport à travers différents exercices « Nous accueillons 8 structures donc nous avons mis en place 8 ateliers qui les amènent à travailler la motricité, la précision, la confiance en soi également. Dans l’après-midi, ils disputent des matches », détaille Hervé Jacquet, maître d’armes au cercle d’escrime vaudais. Cette initiative est saluée par les organismes qui en plus de se croiser et d’échanger, se sont inscrits pour certains d’entre eux dans une pratique régulière de l’escrime. « Le centre d’accueil Les Villanelles de Caluire ainsi que l’Institut médico-éducatif de Meyzieu viennent une fois par semaine au club. Nous nous déplaçons également à Vernaison », explique Loïc Blanck, responsable d’animation. En plus de proposer de l’escrime à des personnes en situation d’handicap, cette journée est surtout l’occasion comme le rappelle Jean-Yves Coutant, président du cercle d’escrime vaudais, « de se rassembler sous les mêmes valeurs ».

Yazid Amiar – Correspondant presse OMS Vaulx-en-Velin

Le Grand Est s’impose au Interpôles Masculins 2019

 

La relève du handball masculin s’est donnée rendez-vous à Vaulx-en-Velin du 5 au 10 mars à à l’occasion du championnat de France Interpôles 2018-2019.

Les joueurs des 14 Pôles métropolitains et d’outre-mer, nés en 2000, 2001 et 2002 ont pris part à la compétition. Ils étaient accompagnés par l’équipe nationale de Belgique et l’équipe nationale du Québec. Après cinq jours de confrontations, c’est finalement l’équipe du Grand Est qui finit sur la première marche en dominant l’équipe Hauts-de-France en finale. Le pôle Provence Alpes Côte d’Azur complète le podium.

 

Yazid Amiar – Correspondant presse OMS Vaulx-en-Velin

Elhem Mekhaled se frotte au gratin mondial !

Elhem Mekhaled, boxeuse vaudaise sacrée championne d’Europe EBU en décembre dernier, s’apprête à disputer un combat décisif dans l’évolution de sa carrière sportive.
Le 16 mars prochain, elle se rendra à Barcelone pour croiser le fer avec une adversaire brésilienne qui affiche un total de 7 victoires sur 7 combats en professionnel. En face, la Vaudaise n’a pas à rougir puisqu’elle comptabilise de son côté 11 victoires sur 11 combats.

Au bout de l’effort, un ticket pour pouvoir prétendre au titre de championne du monde régulier. « Je considère ce combat comme une opportunité parce que c’est un combat international qui me donnera la possibilité de jauger mon niveau mondial », explique Elhem. Sérieuse et appliquée dans sa préparation, elle a pu compter sur le soutien d’Amel Dehby – qui compte dans son palmarès un titre de championne du monde en pied-poings – venue endosser le rôle de sparring-partner durant deux jours.

Yazid Amiar – Correspondant presse OMS Vaulx-en-Velin

LAURIERS CDOS 2018 : Un président de club vaudais mis à l’honneur !

Michel HUSSON, Président du CPEAVV et Vice-Président de l’OMS
a été récompensé pour son engagement associatif lors de la soirée des Lauriers 2018 organisée par le Comité Départemental Olympique et Sportif du Rhône et de la métropole de Lyon à Meyzieu ce lundi 11 février !

L’OMS et son équipe félicite Michel pour cette récompense grandement méritée, et en profite pour le remercier pour le travail qu’il effectue à l’OMS pour les clubs et pour les vaudais par le biais du CPEAVV.

OMS VAULX-EN-VELIN

NEWSESTLYONNAIS SIFE 01

Sifédine Daoudi a une nouvelle fois réussi son pari fou !

Animateur sportif à la MJC de Vaulx en Velin, Sifédine Daoudi se lance chaque année, depuis qu’il s’est pris de passion pour la course à pied, un défi des plus fous !

Après de précédents périples, dont entre autres le Marathon des Sables (64° en 2014) ou la Transtica (3° en 2015 sur les 200 km), c’est l’Atacama Crossing qui était programmé (du 30 septembre au 7 octobre) en 2018. Un ultramarathon en 6 étapes (35 , 37,38,47,80 & 13) soit un total de 250 kilomètres à courir pour ce vaudais qui se catalogue volontiers  » un peu inconscient mais surtout comme aventurier ». Un séjour de 18 jours au Chili, dont 7 de course, avec comme première priorité : s’adapter à l’altitude car départ à 3.500 m pour arriver à San Pedro qui culmine à 2.500 m. Quelques séances de footing et de fractionné pour adapter l’organisme aux difficiles conditions à prévoir : changement de parcours et de distances par les organisateurs, ceci la veille d’une course qui aura lieu dans le désert le plus aride du monde !

Au départ dès 8 heures du matin, d’une épreuve « que j’ai découvert en fouinant sur internet et qui est classée par les spécialistes parmi les plus fameuses courses ultra au monde ! » Il ne l’aborde pourtant pas de la meilleure des façons, se retrouvant bloqué, une semaine avant à cause d’un nerf sciatique enflammé. Grâce à un traitement de cheval et la double intervention du Dr Cartaillac et de Jean Louis (ostéo, kiné) il a pu partir avec de simples douleurs !

Pas confiant du tout (vais je avoir mal ou non ?) sur la ligne de départ, au milieu de coureurs de tous horizons (195 nationalités confondues), il revient sur chaque étape :

1) 35 kms : très difficile de partir avec un sac très lourd de 12 kgs notamment dans les montées sur le sable. J’ai connu crampes et tête qui tourne, cela a été une grosse remise en question notamment au niveau du réglage et de la gestion de l’émotion. Je finis 8° à ma grande surprise !

2) 37 kms : une étape très technique avec les pieds dans l’eau sur 3 kms et un courant assez fort. J’ai mieux géré et me suis plus hydraté que la veille en connaissant de meilleures sensations. Je finis 7°.

3) 38 kms : étape très difficile sur un terrain très technique (rocailleux, sableux et instable). Je me suis fissuré 2 ongles, un à chaque pied suite à une chute. Je me classe 6° puis 8° après pénalité de 20 minutes infligée suite manque de matériel obligatoire.

4) 47 kms : beaucoup de dénivelé et de dunes, je cours toujours tout seul. Avec comme technique, celui qui s’arrête le moins, comme un tracteur, c’est ma façon d’être. Je reste dans les 15/16 premiers et je gère. Et à 10 kilomètres de la fin, je rattrape et me classe 6°.

5) 80 kms : la plus grosse étape que tout le monde appréhendait ! Début catastrophique, sur ce qu’on appelait un champ de brocolis, avec marche ou slalom sur 8 kms. Je me re-blesse en retombant, le sang sort de ma basket. J’ai pensé abandonner mais par chance je me suis retrouvé avec un coureur suisse, médecin à Zurich. Il m’a donné un médic, qui a fait son effet après une heure de douleur et on a parcouru ensemble 30 kilomètres. Je ne boitais plus pour courir et cela allait bien mieux, on était toujours ensemble et il m’a dit de ne pas abandonner. Ma victoire était d’arriver à chaque PC et à partir de là, je reprends mon envolée et arrive 6° au 53° km. Au 65°, j’arrive et m’asseois avec plus aucun plaisir ressenti et l’envie de tout arrêter. Je prends mon sac et après un coup de sang, je repars pour 15 kms et marche entre 7 à 8 kms. Puis avec l’euphorie de la prochaine fin, j’ai une montée d’adrénaline. En mettant 12 h pour couvrir les 80 kms, en alternant marche et course, je finis 7° à ma grande surprise.

6) 13 kms : tout allait se jouer sur cette dernière étape, pour finir 6° au classement scratch et avec 8 minutes de retard pour terminer 1° de ma catégorie.

Objectif atteint puisque le vaudais se classe 6° avec un temps total de 35 heures 10′ 41 «  et surtout premier coureur amateur et également de sa catégorie (30/39 ans).

 » J’ai ramené une médaille et un trophée, c’est valorisant pour Youcef, mon préparateur physique, on a travaillé ensemble pendant un an. On a fait de la boxe au sac, du Vtt à Miribel, de la pirogue, du fractionné et j’ai eu la chance de pouvoir m’entrainer durant 8 jours en mars, dans le désert algérien. Avec lui, j’ai progressé de manière phénoménale et sans lui je n’aurais pu faire ce que j’ai fait. Et concernant la course et sans aucune fausse modestie, je ne m’attendais pas à faire cela. A plusieurs reprises j’ai pensé abandonner et c’est une belle revanche après mon opération du genou subie en 2017. Je ne me suis pas surpassé physiquement mais surtout moralement.  Enfin, je tiens à remercier mes différents soutiens: le restaurant Bella Vita, la MJC de Vaulx et Spode pour le matériel ».

Sifédine fêtera ses 40 ans fin février prochain et se dit fin prêt à se lancer  » sur un nouveau défi insolite ou une course farfelue si on veut bien m’inviter ! « 

  • Retrouvez le film de sa course sur : https://youtu.be/9UFW1wtYirM

Pascal OBERSON (Correspondant de presse de l’OMS de Vaulx en Velin)

NEWSESTLYONNAIS MATINALE HANDICAP

Une matinale sur le thème du handisport et du sport adapté

Grande première le vendredi 14 décembre dernier à l’Espace Ressource Handicap avec cette matinale qui a permis deux heures durant d’échanger sur ce thème plus que jamais d’actualité.

Une concertation organisée à la salle Edith Piaf par Fabienne Mathevon (chargée de projets handicap au CCAS) qui avait convié Cyril Gauthier (éducateur sportif D.E. handisport au CPEAVV) à l’animer.

Divers intervenants présents et investis dans un de ces deux domaines: Gilles Pomorski (chargé mission handicap OMS Vaulx en Velin), Pierre Mathieu (Responsable commission handicap au CDOS), Patricia Gomes (sport & santé ville), Yassin Arbib (directeur OMS Vaulx), Fatma Kefif (secrétaire CD Sport Adapté) et seulement 2 représentants de clubs vaudais sur 43 : Michel Husson (CPEAVV) & Pauline (VBC).

Présentation a été faite du CPEAVV (club qui a accueilli dès la saison 85/86 ses premiers porteurs de handicap) mais aussi des 2 fédérations (Handiport & du Sport adapté). Quelques clubs locaux accueillent ce type de personnes et plusieurs problèmes d’inclusion ont pu être évoqués lors de cette réunion.

L’OMS de Vaulx en Velin va travailler sur l’aspect médical et va étudier la possibilité de demander à chaque club affilié d’avoir un référent handicap (formé ou non). Une journée « Sport et handicap » sera d’ailleurs organisée le samedi 15 juin 2019 au Palais des Sports, par l’OMS et quelques clubs.

Pascal OBERSON (Correspondant de presse de l’OMS de Vaulx en Velin)